Home / Les dernières actualités / Trump veut que le monde s’unisse contre la Chine pour libérer les pauvres djihadistes persécutés par Pékin

Trump veut que le monde s’unisse contre la Chine pour libérer les pauvres djihadistes persécutés par Pékin

Captain Harlock
Démocratie Participative
25 septembre 2019

Après avoir promis d’interdire aux blattes musulmanes d’entrer aux USA et misérablement échoué, Trump veut maintenant forcer la Chine à donner carte blanche à ces terroristes pour semer l’anarchie dans le pays.

Et Pompeo fait de même.

Le Figaro :

Les États-Unis ont exhorté mardi l’ONU à se mobiliser contre «l’horrible campagne de répression» des autorités chinoises contre les musulmans ouïghours, accusant la communauté internationale de se montrer trop bienveillante à l’égard de Pékin.

«Nous ne pouvons pas être les seuls gardiens de la vérité ni les seuls membres de la communauté internationale à dénoncer la Chine et à lui demander d’arrêter», a déclaré le numéro deux de la diplomatie américaine John Sullivan, qui organisait une réunion sur la «crise des droits humains au Xinjiang» en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

Washington, mais aussi des organisations de défense des droits humains, accusent Pékin d’avoir interné dans des camps de cette région du nord-ouest de la Chine jusqu’à un million de musulmans, voire plus, principalement d’ethnie ouïghoure.

«Nous appelons d’autres à rejoindre l’effort international pour demander et obtenir que la Chine mette immédiatement fin à son horrible campagne de répression. L’Histoire jugera la communauté internationale en fonction de sa réponse à cette attaque contre les droits humains et les libertés fondamentales», a dit le vice-secrétaire d’Etat.

L’Histoire ne jugera rien. Il n’y a pas d’entité surnaturelle et omnisciente qui dispose d’un tel pouvoir.

Ce pauvre homme prend le fruit de son imagination pour la réalité.

Seuls les vainqueurs jugent.

Les États-Unis ont rayé de la carte Hiroshima et Nagasaki et je n’ai pas souvenir d’un seul procès à l’encontre des auteurs de ce crime sans précédent.

Ça n’a rien à voir goy, c’est pour les droits de l’homme

De voir les USA s’adonner une nouvelle fois à leur sermon démocratique hypocrite me donne la nausée.

D’autant que c’est pour voler au secours de ces créatures infernales que sont les adorateurs du Bédouin.

Au cours de cet événement co-organisé avec le Canada, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, auquel ont participé des «rescapés» et plus de 30 pays, il a rejeté les explications chinoises selon lesquelles ces camps seraient des centre de formation professionnelle. Et il a fustigé l’effort de la Chine de présenter sa politique dans le Xinjiang comme une campagne «contreterroriste».

La politique de la Chine est effectivement et sans aucun doute possible contre-terroriste.

De la même façon et sans aucun doute possible, la politique américaine en Syrie est une politique terroriste.

Ces gens ont payé, armé et conseillé les égorgeurs d’Allah dans le but de s’emparer de ce pays.

C’est ce que les juifs de Washington appellent la « démocratie ».

Sur le sujet, je ne vois pas pourquoi nous serions, nous en Europe, plus musulmans que les musulmans eux-mêmes.

Le Pakistan trouve que la politique chinoise est tout à fait indiquée, tout comme l’Algérie ou l’Arabie Saoudite. En plus de dizaines d’autres états.

Si les coupeurs de têtes saoudiens trouvent que la Chine agit en conformité avec les préceptes de l’islam, pourquoi nous, qui sommes assiégés par ces bêtes sauvages fanatisées, devrions-nous nous soucier du sort de ces mahométans ?

La population européenne soutient à l’évidence la Chine et attend désespérément une telle politique.

Alors, d’où sort cette campagne de sidération ?

La réponse s’impose d’elle-même : les juifs qui contrôlent la presse occidentale.

«Au Xinjiang, le gouvernement chinois empêche les musulmans de prier et de lire le Coran, et il a détruit ou dégradé de nombreuses mosquées», a énuméré John Sullivan. «Nous avons reçu des informations crédibles sur des décès, du travail forcé, des cas de torture et d’autres traitements inhumains et dégradants dans ces camps», a-t-il ajouté. «Il s’agit d’une campagne systématique du Parti communiste chinois pour empêcher ses propres concitoyens d’exercer leur droit inaliénable à la liberté de religion.»

«L’ONU doit réclamer un accès immédiat, sans entraves et en toute liberté au Xinjiang pour son Haut Commissaire aux droits humains» pour «enquêter et surveiller de près les violations chinoises des droits humains», a insisté le responsable américain.

C’est répugnant, absolument répugnant.

C’est du bruit hébraïque caractéristique.

On reconnait bien là la marque de fabrique des juifs qui font de ces musulmans leurs troupes de choc contre les nations qui leur résistent.

Cette fois cependant, ils ont les yeux plus gros que le ventre. La Chine est un trop gros morceau.

Et personne ne peut plus voir en peinture les adorateurs d’Allah.

Nous en sommes arrivés à un point tel de saturation planétaire que si demain la Chine annonce avoir décidé de procéder à l’extermination de ces mahométans, le monde applaudirait.

Le troisième millénaire est le moment où l’humanité va solder la question du fanatisme sémitique, qu’il s’agisse de la démocratie millénariste juive ou de la secte apocalyptique qu’est l’islam.

Les deux faces de cette médaille constituent le principal obstacle sur la voie du progrès et les peuples de la terre le comprennent chaque jour un peu plus.