Home / Les dernières actualités / Sur ordre des juifs, (((l’Assemblée Nationale))) veut censurer Démocratie Participative !

Sur ordre des juifs, (((l’Assemblée Nationale))) veut censurer Démocratie Participative !

Captain Harlock
Démocratie Participative
16 juillet 2018

Il semble que l’Assemblée Nationale dominée par le parti de Macron veuille faire du zèle au profit des juifs contre Démocratie Participative.

C’est ce que l’on retire à la lecture de cette question posée à Gérard Collomb, ministre de la Police rongé par la maladie d’Alzheimer, par la députée de Dordogne Jacqueline Dubois :

Mme Jacqueline Dubois attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’intérieur sur les problèmes liés à l’existence et l’accessibilité, pour tout internaute, du site « démocratieparticipative.biz ». Il apparaît, en effet, que le contenu des articles publiés sur ce site est susceptible d’être qualifiés d’antisémites, de racistes, d’homophobes voire même de xénophobes. Malgré les pétitions et les plaintes demandant le blocage de ce site, d’autres articles de ce type y ont été publiés.

Le danger est d’autant plus grand que tout citoyen et notamment des enfants peuvent facilement y accéder et être influencés par cette propagande nauséabonde. Elle lui demande ce qu’il compte faire pour bloquer ce site manifestement contraire aux idées républicaines et aux valeurs d’humanisme, de démocratie, et de tolérance si chers à la France.

« Aux idées si chers ».

Mon Dieu, on dirait que ce texte a été écrit par un débile léger.

Un tour sur son Wiki est éclairant :

Jacqueline Dubois est une femme politique française née le 28 mai 1957 à Fréjus dans le Var. Elle est la députée de la 4e circonscription de la Dordogne depuis les élections législatives de 2017.

Née Jacqueline Sakwinski, elle est d’origine polonaise. Lors de son élection, elle est retraitée depuis plusieurs années après avoir été directrice d’école à La Roque-Gageac.

Retraitée, prof, « polonaise ».

« Polonaise ».

Mmm…

Donc, selon ces gens, les jeunes Blancs ne doivent pas pouvoir lire une presse faite pour eux et par eux. En revanche, ils doivent pouvoir être exposés indéfiniment à l’infâme propagande sémitique.

Ceci dit, nous savons qui est derrière cette députée.

Non, ce n’est pas le peuple français.

Comme nous l’avons dit à nos lecteurs, dotez-vous d’un VPN. Nous recommandons NordVPN.

Nous allons mettre en place une version oignon Tor du site pour qu’il soit toujours en ligne.

Ceci étant dit, le gouvernement français ne devrait pas pouvoir agir au delà des frontières françaises. Le site sera toujours disponible en .biz sur l’internet mondial. Et donc accessible quoiqu’il arrive via un VPN.

Nous avons aussi d’autres contre-mesures prévues qui rendront le site disponible en France quoiqu’il arrive.

DP ne peut pas être détruit ce qui n’empêche pas les juifs et leurs auxiliaires de tout tenter pour empêcher les lecteurs francophones d’accéder au site.

D’ailleurs récemment, la pédale au service des juifs de la DILCRAH nous a fait retirer de Google France.

Peu importe, tout continue de rouler.

« Mettez les gaz les jeunes ! »

C’est une nouvelle shoah.

Peu importe ce que vos larbins tentent, juifs, nous continuerons d’informer la jeunesse blanche au sujet de vos manoeuvres criminelles.