Home / France / Marseille : invasion fulgurante de punaises mutantes pondant leurs œufs dans la chair arabo-négroïde en décomposition

Marseille : invasion fulgurante de punaises mutantes pondant leurs œufs dans la chair arabo-négroïde en décomposition

Leutnant
Démocratie Participative
04 novembre 2019

Le fait est que si vous êtes actuellement stationné sur Marseille, vous avez de fortes chances d’être attaqué par des xénomorphes.

Des punaises mutantes porteuses du SIDA qui prolifèrent dans les lits où pourrissent dans leur urine les algériens.

Ouest-France :

Une affaire de santé publique. À Marseille, 17 associations, syndicats et collectifs citoyens se sont réunis au sein d’un intercollectif pour alerter les pouvoirs publics sur la prolifération des punaises de lit et leurs conséquences sur la santé.

Les organisations protestaient ce lundi 4 novembre devant l’Agence Régionale de Santé.

Une mobilisation qui fait suite à l’infestation de plusieurs lieux de la cité phocéenne. Début octobre, la bibliothèque municipale de l’Alcazar, la plus importante de la ville, avait dû fermer à cause d’une invasion de punaises de lit sur plusieurs de ses fauteuils. Avant ça, ce sont la prison de Beaumettes, des hôpitaux ou des écoles qui ont été touchés.

France 3 indique que 20% de l’habitat marseillais est désormais infestés par ces xénomorphes qui vivent du sang des algériens, des comoriens et autres roms.

Cimex Lectularius se développe à une vitesse fulgurante sur les corps en décomposition des cadavres de maghrébins mais prolifèrent aussi sur leurs parties génitales purulentes lorsqu’ils sont encore en vie.

Regardez-moi cette sale gueule.

Gorgés d’humeur pourrie, Cimex vous crache une partie du sang arabo-négroïde infecté dans les tissus pendant qu’il se repaît de votre chair. La douleur est décrite comme une très longue brûlure interne avec la disparition progressive de la peau.

Au bout du processus, la victime n’est plus qu’une masse de chair sanglante à l’agonie.

Les spécimens les plus gros dévorent votre cerveau.

Marseille est un territoire perdu en raison du nombre de charognes d’algériens qui pourrissent dans les égouts ou les décharges.

Face à ces créatures et à leurs porteurs, il n’y a pas d’autre solution que l’éradication.

Vous pouvez d’ores et déjà postuler pour l’Infanterie Mobile pour rejoindre la campagne d’extermination.

Ce corps est le plus glorieux parce que le taux de survie y est de 3% en raison de l’hyper agressivité du parasite Cimex.

Bonne chance et mourrez avec honneur.