Home / Décryptage / Marie Laforêt est morte : sa descendance juive est affligée

Marie Laforêt est morte : sa descendance juive est affligée

Le Libre Panzer
Démocratie Participative
03 novembre 2019

 

Marie Laforêt est morte.

Une pensée pour les enfants qu’elle a eu respectivement de Judas Azuelos, juif séfarade du Maroc et d’Alain Kahn-Shriber, juif ashkénaze.

Sa fille, Lisa Azuelos, a retenu l’essentiel : le cosmopolitisme.

JDD :

Jusqu’à 12 ans, j’ai été élevée par ma mère [l’actrice et chanteuse Marie Laforêt] dans la religion catholique. Puis jusqu’à 20 ans, par mon père dans la religion juive. J’ai pratiqué le bouddhisme et je vis depuis avec quelqu’un qui fait ses prières cinq fois par jour. Je connais donc bien les religions… Je pense qu’il y a une grosse responsabilité du monothéisme par rapport à la femme. Quand je veux choquer, je dis que la religion, c’est comme le Minitel. À une époque, ça avait un intérêt, mais aujourd’hui… Je ne comprends pas qu’on n’actualise pas les religions par rapport à la femme.

Marie a préféré jeter son ADN dans la cuvette des toilettes levantines.

Sic transit gloria mundi