Home / Les dernières actualités / Les membres de Suavelos [sur infiltration de la DGSI] se font arrêter et refouler en Europe : ne vous associez plus, sous aucun prétexte, au tandem Conversano/Merkado

Les membres de Suavelos [sur infiltration de la DGSI] se font arrêter et refouler en Europe : ne vous associez plus, sous aucun prétexte, au tandem Conversano/Merkado

BP
Démocratie Participative
27 octobre 2018

Nous aurions préféré ne pas avoir à lancer cet avertissement formel mais la situation est trop sérieuse pour tergiverser : si vous êtes soucieux de votre sécurité (familiale, professionnelle, sociale), rompez immédiatement tous vos contacts avec la direction de l’organisation « Suavelos » et plus précisément avec tout ce qui a un rapport avec l’agent des juifs Yann Merkado et, incidemment, Daniel Conversano.

Votre sécurité en dépend

L’annonce par son administrateur de la fermeture du forum identitaire « Oppidum » associé à « Suavelos » n’est pas le fruit du hasard : elle répond à une opération de police européenne récente visant les nationalistes français dont nous savions qu’elle était imminente.

Nous connaissions exactement la méthodologie employée par les services de renseignement pour procéder à cette infiltration et comment elle s’est déroulée. C’est pour cela que nous avons préventivement suspendu toutes les rencontres IRL en Europe continentale, tout spécialement en Europe Centrale.

Parmi les méthodes employées – mais non la seule – l’organisation « Suavelos » infiltrait activement certaines rencontres IRL en Europe, ce qui signifiait, à brève échéance, une opération de police via Europol sur demande du ministère de l’Intérieur français puisque cette structure est intégralement infiltrée par le renseignement français.

Nous avons mis à l’abri ceux qui nous suivent, premier soucis de Démocratie Participative.

Vivre en Europe de l’Est ?

Toute une partie du discours – pas sa totalité – proposé par « Suavelos » consistait à promouvoir l’installation de Français en Europe centrale et orientale. Encore faut-il que ces Français ne soient pas expulsés par les polices de ces pays suite à un fichage S par la police française, pour ne pas parler des pressions politiques de Paris sur les autres capitales.

Des nationalistes établis à l’Est sont, à l’heure actuelle, en grave danger personnel car les gouvernements des états où ils sont installés veulent pour certains les interdire de territoire.

Songez ce que cela signifie pour les Français qui y vivent : la perte de leur emploi, de leur entreprise, de leurs amis, possiblement de leurs femmes/compagnes et enfants.

CE N’EST PAS UN JEU : DES VIES ENTIÈRES PEUVENT ÊTRE RUINÉES.

La réaction irresponsable de Daniel Conversano

Face à cette évolution dramatique, la réaction de Daniel Conversano, porte-parole officiel de « Suavelos », illustre encore le mieux notre avertissement.

Signe de la nature profondément irresponsable de cette personne, Daniel Conversano s’est mis en en scène aux côtés de sa petite fille pour dénoncer le « conspirationnisme » dont aurait fait preuve l’administrateur du forum quand celui-ci faisait un choix crucial pour protéger la base des gens honnêtes qui s’étaient inscrits sur le forum des conséquences dont nous avons parlé plus haut.

Notre défense, ici, de cet administrateur est d’autant plus sincère que nous n’avons pas de liens avec lui et qu’il a, très souvent, critiqué ce que nous faisions. Pour nous, ce qui importe, c’est la sécurité des militants, de tous les militants.

Si nous voyons des militants nationalistes en danger, peu importe les attaques qu’ils auront mené contre nous, nous les aideront si nous le pouvons si nous les savons sincères.

Dire à la base qui vous fait confiance, comme le fait ici Daniel Conversano, « qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter » relève, à ce stade, de la mise en danger volontaire de gens honnêtes de la base de « Suavelos » pour maintenir ce qui est devenu une épicerie établie sur un segment de marché.

Au reste – et cela donne le ton général – quelle personne rationnelle et prudente, dans le contexte politique actuel, afficherait en France son jeune enfant en tant que « porte-parole du racisme blanc » pour minorer la portée de ce qui arrive à ses collaborateurs victimes de la traque de la police française en Europe ?

Seriez-vous, vous, assez inconscient pour afficher votre enfant de cette façon quand l’extrême-gauche est chaque mois qui passe plus violente, encouragée par les médias, tandis que l’Etat intensifie massivement la répression de toute forme de nationalisme ? Les militants savent ce dont est capable cet état. Des enfants ont été placés à la DDASS pour des raisons politiques moins sérieuses que cela.

La réalité est la suivante : pour protéger un maigre revenu, mais aussi par vanité, stupidité et inconscience, cette personne accepte sciemment d’exposer aux plus graves conséquences ceux qui n’ont pas la totalité des informations dont nous disposons et que nous vous livrons ici.

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Mais la stupidité est encore une forme d’excuse.

Dans l’ombre, Yann Merkado, collaborateur de Daniel Conversano, ne peut bénéficier de cette excuse. Cet agent des juifs est la principale menace au sein de cette organisation « Suavelos ». Celui qui a, à son petit niveau, dans le cadre de la campagne de contre-insurrection menée en France par les juifs et Israël, tenter de forcer une ligne qui n’a rien à voir, ni de près ni de loin, avec ce que veulent et font les nationalistes.

La seule proximité actuelle entre Daniel Conversano et Yann Merkado, alors que des membres de « Suavelos » à l’étranger ont été balancés aux polices européennes, résume tout ce qu’il faut résumer.

Précisons que nous ne porterons aucune attaque à caractère purement personnel contre ces deux hommes car notre propos est exclusivement politique.

Qu’avons nous à gagner dans cette affaire ?

Nous n’avons rien à gagner. En fait, nous y avons perdu parce que des nationalistes ont été mis en danger.

Nous ne jugeons pas les membres de la base de « Suavelos » qui ont rejoint cette structure en toute sincérité, c’est-à-dire 99% de cette base.

Une majorité de cette base sait à quoi se livre l’agent des juifs Yann Merkado. Hélas, elle n’a pas exigé en temps utile son expulsion, pavant la voie à la fin brutale de leur principal point de ralliement.

Certains se sont demandés pourquoi nous, à Démocratie Participative, ne parlions pas de « Suavelos », y voyant de la malice ou de la jalousie.

En fait, c’était encore pour éviter d’attiser des divisions, trop communes dans le mouvement, que nous avons refusé d’en parler. Car nous aurions été obligés de faire part de notre sentiment sur les menaces existantes, ce qui aurait par obligation fortement déplu à une base qui, réflexe loyaliste oblige, ne nous aurait pas cru.

Au reste, vous pouvez faire ce que vous voulez, la base militante d’une organisation refusera toujours en bloc de tels avertissements de la part d’éléments extérieurs. C’est ainsi et rien ne peut changer ce réflexe humain.

Et parce que, n’étant pas liés à cette organisation, cela n’était pas de notre responsabilité. Pourquoi aurions-nous dû nous ingérer dans une structure qui, visiblement, ne voulait pas garantir sa propre sécurité en toute connaissance de cause ?

Une fois impliqués cependant, nous sommes contraints de clarifier.

Maintenant que le mal est fait et que ce que nous savions devoir arriver est effectivement arrivé, nous pouvons parler car le dénouement a eu lieu.

Si nous voulions y gagner, nous serions déjà occupés à créer une initiative ou un forum du même type : or, nous l’avons dit, c’est mettre en danger la base. Rien de centralisé, sous aucun prétexte.

Croyez-vous, quand Bastion Social est visé par une demande de dissolution par 70 députés, que l’on peut organiser quoi que ce soit de centralisé dans le cadre du racisme organisé sans que l’Etat Français ne réagisse ?

S’il ne réagit pas, c’est qu’il a alors un intérêt à ne pas réagir. Ici, son intérêt, ce n’est pas de dissoudre mais de cartographier sur la base des données personnelles collectables.

Vous avez été avertis, agissez à vos risques et périls

Nous croyons au darwinisme social : si par inconscience ou légèreté vous passez outre la mise en garde qui vous est adressée ici pour votre propre sécurité – peu importe le motif ou l’excuse -, vous aurez fait la preuve de votre faiblesse et, partant, votre sort sera de votre seule responsabilité. Les problèmes que vous rencontrerez seront le moyen qu’aura trouvé l’ordre naturel pour débarrasser le mouvement de ses éléments déficients.

Ceux qui ont un instinct de conservation fonctionnel et/ou une expérience militante prendront toutes leurs dispositions nécessaires. Les autres créeront eux-mêmes les conditions de leurs futurs déboires.

A partir de ce jour, à présent que la clarification est faite pour tous, ce qui peut arriver à ceux qui suivront  malgré tout l’irresponsabilité associée à la perfidie nous sera parfaitement indifférent comme elle le sera, selon toute vraisemblance, pour la grande majorité du mouvement.

Nous invitons la base du forum « Suavelos » à se structurer différemment avec des responsables qu’ils se seront choisis et qui seront sincères et dévoués. Il leur appartient de le faire, pas à nous.

Ceux qui nous lisent savent sous quelle intense pression gouvernementale et juive Démocratie Participative se trouve. Ils savent qu’une telle pression se mérite. Sur la base de ce mérite, nous invitons les nationalistes et les patriotes à nous faire confiance quant à cette analyse que nous faisons pour le bien des nôtres. Votre bien.

Sinon :