Home / France / Les jeunes ont désormais un patrimoine 5 fois plus bas que celui des Boomers quand ils avaient leur âge

Les jeunes ont désormais un patrimoine 5 fois plus bas que celui des Boomers quand ils avaient leur âge

Captain Harlock
Démocratie Participative
03 septembre 2019

« C’est quand bien d’être de gauche, Suzanne »

Nous, à Démocratie Participative, essayons de participer à cette œuvre humaine salvatrice qu’est le grand programme d’euthanasie des Boomers.

Un nouvel élément statistique vient alimenter le débat public pour savoir si, en plus de l’euthanasie, un ambitieux programme d’expropriation associé à des tortures particulièrement atroces doit être adopté.

Les Échos :

Pourquoi faciliter les donations ? Avec l’allongement de l’espérance de vie, les ménages héritent de plus en plus tard.

En moyenne, en France, on hérite à 50 ans aujourd’hui, soit huit ans de plus qu’en 1980. Et, notamment avec la hausse des prix immobiliers, les plus âgés sont désormais les plus riches. En 1986, le patrimoine net médian des trentenaires était 45 % plus élevé que celui des plus de 70 ans. Trente ans plus tard, il est trois fois plus faible, selon une étude de France Stratégie .

Or, c’est aux alentours de 30 ou 40 ans que les besoins d’argent sont importants, que ce soit pour acheter un logement, subvenir aux besoins des enfants ou encore lancer sa propre entreprise.

Autrement dit, en termes relatifs, le fils de Boomer est désormais 5 fois plus pauvre que le Boomer. Le Boomer médian pour sa part était près de 50% plus riche que ses propres parents retraités.

Il s’est passé quelque chose entretemps : le Boomer avait le plein emploi, l’avancement par l’âge, l’emprunt aisé, l’inflation.

Les descendants de Boomers ont l’intérim à Bac +5, des banquiers dont le bureau est protégé par des barbelés, des frais bancaires à faire devenir castriste, un verrouillage quasi complet de l’immobilier puisqu’il sert à parquer le blé de ces vampires 68ards.

Anarcho-maoïstes en 68, mitterrandiens en 81, ces vieux sont désormais des macronistes purs et durs et forment le gros des bataillons d’électeurs de LREM.

Et Macron fait ce que cette gérontocratie judéo-soviétique ferait si Brejnev lui-même était encore vie : exploser les jeunes actifs et autres soldats perdus de ce magnifique instrument qu’est le ministère de l’Education.

Cette génération de possédants n’a qu’un seul dieu : le juif.

Et pas n’importe lequel, le Boomer juif anarchiste devenu turbo-macroniste.

Cohn-Bendit.

J’ai l’impression de faire du surplace. Ces momies étaient déjà à la télé dans les années 80.

Vous avez même des pré-Boomers carrément maintenus en vie par de la nécromancie qui vendent la thérapie de choc judéo-macroniste. Comme Duhamel.

Ce type était déjà né alors que les Panzer divisionen du Führer n’avaient pas encore atteint Paris.

Le deck de ces juifs est odieux.

Je ne vois pas bien ce qui peut nous empêcher de faire de l’engrais avec ces gens. En principe, j’entends.

Techniquement, ce qui nous empêche de Pol Potiser ces brigands, ce sont les CRS du régime socialo-bancaire.

Où sont les vrais quand on en a le plus besoin ?

Il nous manque un chef déterminé à corriger cette vilaine pyramide des âges qui nous afflige.

Je me tourne vers Bouddha dans l’espoir qu’un agent de destruction totale survienne afin de transformer la pourriture en terre fertile.