Home / Les dernières actualités / La presse sportive annonce triomphalement la naturalisation en urgence d’un nègre congolais, « futur grand espoir du football français »

La presse sportive annonce triomphalement la naturalisation en urgence d’un nègre congolais, « futur grand espoir du football français »

Heinrich
Démocratie Participative
05 novembre 2019

Y’a bon ballon.

BFMTV :

Eduardo Camavinga, le milieu de terrain du Stade Rennais, a posté un message ce lundi sur sa naturalisation française. Le grand espoir congolais, qui fêtera bientôt ses 17 ans, peut donc désormais prétendre à une sélection avec les Bleus. Ou plutôt les Espoirs, vu son jeune âge.

C’est une excellente nouvelle pour le football français. Eduardo Camavinga a obtenu sa naturalisation après une procédure entamée il y a plusieurs années. Né en Angola mais de nationalité congolaise (comme ses deux parents), le milieu de terrain du Stade Rennais a officialisé la nouvelle ce lundi soir sur son compte Twitter. En postant trois petits drapeaux de la France. Sa naturalisation était imminente selon L’Equipe.

Le grand espoir, qui fêtera ses 17 ans dimanche prochain, peut donc désormais être appelé en équipe de France. Sans doute d’abord avec les Espoirs, vu son jeune âge. Mais pourquoi pas aussi chez les Bleus de Didier Deschamps, en fonction de ses prochaines performances. Suivi depuis longtemps par la FFF, celui qui a passé toute son enfance en Ille-et-Vilaine a débuté sa carrière professionnelle en début d’année. Avant de s’imposer rapidement comme une pièce maîtresse à Rennes.

Sous contrat jusqu’en 2022, Camavinga a disputé 22 matchs jusqu’ici (18 en Ligue 1, 3 en Ligue Europa, 1 en Trophée des champions). Pour une passe décisive. Après son récital lors de la victoire face au PSG, en août dernier (2-1), il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire à être élu joueur du mois par l’UNFP.

Cette équipe de singes manquait de nouveaux primates pour taper dans la balle.