Home / Dégénérescence / La droite dure de Laurent Wauquiez obtient le droit pour les camés homo-sidaïques de donner leur sang à vos enfants

La droite dure de Laurent Wauquiez obtient le droit pour les camés homo-sidaïques de donner leur sang à vos enfants

Captain Harlock
Démocratie Participative
04 octobre 2018

La droitisation de Laurent Wauquiez ne s’arrête pas.

Le Figaro :

Les députés ont voté aujourd’hui en commission la fin d’une discrimination dans les dons du sang touchant les homosexuels, à l’occasion de l’examen d’une proposition de loi LR.

Il n’y a pas à dire, la droite dure incarnée par Laurent Wauquiez change la donne.

Tous ces gens normaux vont pouvoir donner leur sang.

La commission des Affaires sociales a adopté un amendement des socialistes, Hervé Saulignac en tête, alignant pour le don la durée d’abstinence des homosexuels sur celle s’appliquant aux hétérosexuels (quatre mois d’absence de relations avec plusieurs partenaires).

« Pour tout homme donneur et toute femme donneuse, aucune distinction ne doit être faite en fonction du genre et du sexe ou des partenaires avec qui il ou elle aurait entretenu des relations sexuelles », stipule l’amendement adopté, similaire à un amendement LFI.

Nous en sommes arrivés à un tel point d’homo-sidaïsme endémique que les lois proposées par les marxistes dégénérés de la France Insoumise sont littéralement les mêmes que celles de la droite petite-bourgeoise dirigée par Wauquiez. S’il dirige quelque chose chez les gaullistes.

Depuis juillet 2016, les hommes homosexuels peuvent théoriquement donner leur sang, geste qui leur était interdit depuis 1983 en raison des risques de transmission du sida. Mais cette possibilité est soumise à des conditions fixées par un arrêté du 5 avril 2016, notamment l’abstinence d’un an, qui doit être déclarée lors d’un entretien préalable.

De toute façon, il s’agit, comme toujours, d’une légalisation a posteriori d’une pratique illégale généralisée. C’est la méthodologie standard de la gauche judéo-régressive depuis l’origine.

Jamais les personnels n’ont demandé à ces fiottes quand et avec qui elles se sont faites enculer. Ni si elles se font enculer tout court.

Le propre de la droite réactionnaire consiste à graver dans le marbre le dernier repli qu’elle a opéré. Ces « conservateurs » sont occupés à conserver les victoires du judéo-marxisme culturel.

Grâce à la droite dure de Laurent Wauquiez, vos gosses vont désormais pouvoir recevoir du sang de qualité. Il y a des études intéressantes sur le sujet :

La plupart des études mettent généralement en avant le niveau élevé de la consommation de produits psychoactifs (drogues illicites, médicaments et alcool) chez les homo/bisexuels masculins comparés au reste de la population.

Au Royaume-Uni, The National Gay Men Sex Survey, réalisé en 1999, répartit les répondants en catégories différentes en fonction du type de drogues consommées au cours des douze derniers mois. Les résultats font apparaître que seuls 11,4 % des répondants déclare n’avoir utilisé aucune substance psychoactive au cours de l’année précédant l’interview ; 26,2 % de l’échantillon déclarent n’avoir consommé que de l’alcool ; 18,1 % déclarent utiliser des poppers et de l’alcool ; 15,5 % déclarent consommer du cannabis mais aussi de l’alcool ou des poppers ; et 28,7 % déclarent avoir consommé au moins l’une des drogues suivantes : speed, ecstasy, cocaïne, LSD, kétamine, GHB, crack et héroïne.

Aux États-Unis, une étude menée à Philadelphie sur un échantillon de 3 220 gays met en évidence une prévalence de la consommation de substances psychoactivesplus importante : 89 % des répondants déclarent consommer de l’alcool, 49 % de la marijuana, 29 % des poppers, 21 % des amphétamines, 14 % de la cocaïne et 14 % des hallucinogènes.

En Australie, The Sydney Gay Community Periodic Survey confirme ce profil de consommation. Ainsi, un peu plus de la moitié des homosexuels interrogés déclare avoir consommé de la marijuana au cours des six mois précédant l’enquête, 46,2 % de l’ecstasy, et environ un quart de la cocaïne.

L’avantage, c’est qu’une fois totalement défoncés en pleine partouze gay, les futurs donateurs ont tendance à embrasser totalement leur passion pour le SIDA.

Certaines études font état de prévalences du VIH extrêmement élevées dans des échantillons de toxicomanes homosexuels. Ainsi, une étude menée à Denver sur un échantillon de 100 personnes observe une prévalence du VIH de 45 % ; une autre étude portant sur un échantillon de 1 594 personnes recrutées à San Francisco met en évidence les fluctuations de cette prévalence : entre 35 et 45 % en 1988-1989, 25 % en 1996, puis 42 % en 2000. Devant ces constats, différentes recommandations sont proposées, comme la nécessité de faire prendre conscience aux consommateurs des effets désinhibiteurs des substances psychoactives sur leur comportement sexuel, et la nécessité de travailler sur l’estime de soi et sur la capacité à négocier avec son partenaire sexuel.

En d’autres termes, les pédés se cament et une fois camés, ils se font enculer sans préservatif par leurs amis déjà sidaïques.

Notez que cela inclut aussi les nègres.

Remercions Les Républicains, parti de la bourgeoisie retraitée, d’avoir autorisé les fiottes à l’anus sidaïque d’injecter leur sang pourri dans les veines de nos gamins, de nos femmes et de nos proches.

C’était vraiment une demande forte.

Par ailleurs, voilà qui est pédagogique pour ceux qui, dans notre mouvement, adoptent une attitude passive sur cette question du péril homo-sidaïque, croyant ainsi contenir cette lèpre biologique. Cette fiottes n’entendent pas rester en quarantaine : elles veulent envahir la sphère hétérosexuelle et l’infecter totalement.

Surtout les enfants.

Les enfants blancs sont leur cible prioritaire, tout comme pour les juifs.

Aucun de ces partis juifs ne mènera le combat contre cette vérole homo-sidaïque pour la raison évidente qu’étant des partis juifs, ils sont aussi des partis homo-sidaïques.

Si un parti montre quelque forme de tolérance que ce soit vis-à-vis de la plus puissante maçonnerie de la terre après la juiverie qu’est l’homo-globalisme,  vous pouvez être certain qu’il servira de la même façon les intérêts des juifs.