Home / Dégénérescence / Bretagne : découvrez l’ignoble pute à nègre ménopausée Françoise Ramel-Flageul, passeuse de clandestins musulmans

Bretagne : découvrez l’ignoble pute à nègre ménopausée Françoise Ramel-Flageul, passeuse de clandestins musulmans

Captain Harlock
Démocratie Participative
19 octobre 2019

 

Quoi de mieux qu’une belle histoire de Bretonne ménopausée en surpoids qui tue le temps en aidant de jeunes mâles d’Afrique à se faire régulariser ?

Commençons par le commencement avec un canard local de la ville de Pontivy dans le Morbihan, en Bretagne.

Il faut scruter ces articles de la presse locale : s’étale devant vos yeux le réseau occulte qui, du journaliste au passeur, maquille le crime tout en s’en vantant.

Ici :

Avec 750,000 habitants, le Morbihan a un taux de chômage de 7,5%. Il y a donc des dizaines de milliers de personnes qui y sont actuellement enregistrées à Pôle Emploi.

Mais c’est bien un clandestin de Somalie qui trouve illico un « stage », porte d’entrée vers la régularisation puis le regroupement familial, grâce à ce boudin repoussant.

Qui est donc cette verrue de Françoise Ramel-Flageul ?

Une rombière débordante de graisse qui va se faire bourriquer au Maghreb.

Elle fait d’ailleurs sauter ses filles par les nègres clandestins qu’elle accueille avec l’aide de la vermine marxiste locale.

Le profil politique de cette truie à nègre est classique.

« Philo » à Sorbonne (marxisme donc) puis boulot merdique dans une structure communiste subventionnée par la mairie socialiste de Rennes :  « unidivers« , nom très subtil pour dire « universel / diversité », mot de passe pour « L’Internationale ».

Enfin, conseillère municipale pour l’organisation d’extrême-gauche « Union Démocratique Bretonne » à Pontivy.

Une passion : partir avec des Blondes au bougnoulistan construire des baraques en bouse séchée pendant que des crouilles indolents les regardent faire.

Avant de les baiser halal, bien entendu.

Archivez le nom de cette pute à nègre qui passe des clandestins musulmans dans ce département pour le transformer en bidonville africain.

Que nos listes noires s’allongent.

francoise-flageul@wanadoo.fr

Et n’oubliez pas vos dons :

Au : 02 97 25 14 00