Home / Décryptage / Béziers : la ville de Robert Ménard livrée à l’émeute raciale par les crouilles

Béziers : la ville de Robert Ménard livrée à l’émeute raciale par les crouilles

Captain Harlock
Démocratie Participative
01 novembre 2019

 

Du nouveau à Béziers, la ville libérée par Robert Ménard.

Cruelle ironie, si vous voulez mon avis.

Il y a encore quelques semaines, Robert s’en prenait aux gens venus l’écouter lors de cette Convention de la Droite fortement peuplée de levantins.

Il tonnait contre ceux qui nourrissaient l’ambition de remigrer l’envahisseur musulman, allant jusqu’à s’indigner que l’on puisse dire à des « familles » présentes à Béziers depuis « la troisième génération » de quitter nos rivages (6:50′).

Plus cette droite est identitaire, plus elle baigne dans les eaux territoriales d’Israël.

Il ne manquait que les crouilles dans l’équation.

Dites-moi, quelle différence avec votre maire LR de base qui inaugure des mosquées et se prosterne devant la race élue par le Diable ?