Home / Les dernières actualités / Bagneux : terrifié à l’idée du pogrom à venir dans les banlieues, Patrick Benguigui vient chanter dans les écoles grand-remplacées

Bagneux : terrifié à l’idée du pogrom à venir dans les banlieues, Patrick Benguigui vient chanter dans les écoles grand-remplacées

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 octobre 2019

Petit retour sur la rentrée des classes à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, où Patrick Benguigui alias « Bruel » a tenu à offrir à vos frais un petit concert de classique, sous les yeux attendris de Riester, la fiotte qui sert de ministre de la Culture à ce pauvre pays.

C’est ensuite que ça se corse :

La vache.

Imaginez le quotidien de la petite Blanche au premier rang. Condamnée à devenir une traînée à dealers nègres ou finir violée dans une cave à 12 ans.

Plus ça change plus c’est pareil.

Le juif Benguigui ne pointe pas son nez crochu ici par hasard. Il vient charmer les serpents.

C’est à Bagneux que Fofana et ses amis ont assassiné le vendeur de portables Ilan Halimi.

Halimi qui fait désormais pousser des arbres à juif sur invocation des rabbins pour conjurer l’antisémitisme.

Jadis ville française, Bagneux est à l’image de la post-France républicaine : sous l’empire totale du juif et de son serviteur sodomite, intégralement repeuplée de nègres et d’orientaux à l’air idiot.