Home / France / Audrey, la pute à nègre poignardée 14 fois par son métèque, était une antifa qui militait pour l’accueil des migrants dans les villages

Audrey, la pute à nègre poignardée 14 fois par son métèque, était une antifa qui militait pour l’accueil des migrants dans les villages

Captain Harlock
Démocratie Participative
23 septembre 2019

 

Audrey, poignardée de 14 coups de surin par le métèque SDF qu’elle hébergeait, était une militante passionnée de l’invasion.

On la trouvait jusqu’à Ouistreham pour cracher sur la population locale qui refusait de se faire submerger de nègres et d’afghans.

C’est ce qu’indique un mouvement anarcho-communiste, « Mouvement de la Jeunesse Caennaise ».

A force de vouloir détruire la vie des membres de son propre peuple, on finit par être récompensé par le Fatum.

Cette traînée n’est plus qu’un tas de cellules mortes en putréfaction.