Home / Guerre raciale / Allemagne : le routier marocain éclate mortellement la tête de Sophia, 28 ans

Allemagne : le routier marocain éclate mortellement la tête de Sophia, 28 ans

Captain Harlock
Démocratie Participative
19 septembre 2019

Pas si vite !

Le Figaro :

La justice allemande a condamné mercredi un routier d’origine marocaine à une peine de prison à perpétuité pour le meurtre d’une auto-stoppeuse en 2018, un cas instrumentalisé par l’extrême-droite qui avait fait grand bruit dans le pays.

Le tribunal de Bayreuth en Bavière a reconnu le chauffeur de poids-lourds, Boujemaa Lamrabat, coupable d’avoir dans un premier temps grièvement blessé avec une clé de roue la jeune femme de 28 ans, Sophia Lösche, avant de la tuer 10 minutes plus tard pour masquer son forfait. L’accusation de viol, avancé dans un premier temps par le Parquet, a été abandonnée faute de preuve.

En juin 2018, la jeune femme était partie en auto-stop de Leipzig, où elle étudiait, pour rendre visite à sa famille en Bavière, à Amberg. Mais elle n’est jamais arrivée à destination. Portée disparue, son corps a finalement été retrouvé dans un fossé au bord d’une route en Espagne, où résidait le routier.

L’affaire avait fait les gros titres en Allemagne. La famille avait utilisé les réseaux sociaux pour rechercher Sophia et retrouvé la piste du chauffeur routier de 42 ans en Espagne avant que la police ne l’arrête.

L’Alternative pour l’Allemagne (AfD), le parti d’extrême droite allemand, avait de son côté utilisé l’affaire pour dénoncer les violences commises selon eux par les migrants.

Le parti avait notamment organisé à Chemnitz, un fief des mouvances de l’ultra droite, une «marche silencieuse» dont les participants tenaient des portraits grand format de la jeune femme. La famille de la victime a de son côté rejeté tout lien entre le meurtre de Sophia et une violence présumée des migrants.

Après la lecture de cet article équilibré de l’Agence France Presse repris par le journal de droite dure « Le Figaro », la conclusion que l’on retire de l’assassinat de cette jeune Allemande par un maghrébin  est que l’extrême-droite est un ramassis d’ordures et que les immigrés musulmans sont des gens bien.

Comme quoi, les apparences sont trompeuses.